Orthodontie physiologique
Une approche globale des soins d'orthodontie

Dre Marjolaine Delongchamp est qualifiée pour offrir des traitements d'orthodontie physiologique à Lachute. Contactez-nous pour obtenir une consultation. 

contactez-nous

Orthodontie physiologique

L’orthodontie physiologique est une approche globale qui étudie le positionnement des dents et des mâchoires, et ce, en se penchant sur les causes qui expliquent la présence de problème comme un mauvais alignement de la dentition ou une malocclusion. Pour développer ses compétences en orthodontie physiologique et pour offrir ce service à ses patients de Lachute, Dre Marjolaine Delongchamp a complété des études post-graduées au célèbre Las Vegas Institute for Advanced Dental Studies.

L’orthodontie réfléchie

En plus de se pencher sur l’aspect esthétique du sourire (alignement et positionnement des dents), l’orthodontie physiologique prend en compte toutes les structures dento-faciales qui sont impliquées dans les fonctions buccodentaires, notamment la mastication, l’élocution et la respiration. On vise donc à définir et à prendre en charge les facteurs qui peuvent entrainer des problèmes fonctionnels, c’est-à-dire provoquer des inconforts et des douleurs, des migraines ou des problèmes qui affectent les fonctions des dents et des mâchoires.

L’orthodontie physiologique étudie donc en profondeur l’occlusion, soit la relation entre la mâchoire du haut et la mâchoire du bas. Selon cette approche, les problèmes d’occlusion sont non seulement causés par le positionnement des dents, mais aussi par des dysfonctionnements au niveau des muscles et des nerfs de la tête, des mâchoires et du cou. Lorsqu’un patient consulte pour des problèmes au niveau de l’apparence de son sourire ou à cause d’inconforts, on réalise un examen exhaustif en orthodontie physiologique.

Cet examen comprend l’étude des facteurs suivants :

  • Le positionnement des dents ainsi que leur condition (usure prématurée ou autres problèmes dentaires) ;
  • L’occlusion, c’est-à-dire la façon dont les dents du haut s’insèrent avec les dents du bas lorsque la bouche est fermée ;
  • Le fonctionnement et la condition des articulations temporo-mandibulaires ;
  • La posture générale du haut du corps, soit l’alignement de la tête, du cou et des épaules dans différentes positions ;
  • Une discussion des symptômes ressentis par le patient, par exemple des douleurs aux mâchoires, des maux de tête, etc.
La greffe de gencive : pour corriger les effets  de la récession gingivale

Des soins en orthodontie supportés par la technologie

Lors des interventions en orthodontie physiologique, il se peut que votre dentiste de Lachute ait recours aux technologies K-7 et Tens. Le K-7 est un stimulateur musculaire qui vise à l’atteinte d’une relaxation physiologique au niveau des muscles de la mastication. Par la suite, le Tens est un outil diagnostique qui permet d’évaluer le fonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire et les troubles qui l’affectent. Puisque ces derniers ont une incidence en orthodontie physiologique, on peut ainsi diriger le patient vers le traitement le mieux approprié à son cas grâce à l’évaluation complète de l’articulation.

À quel âge consulter en orthodontie physiologique ?

Les problèmes qu’on traite en orthodontie physiologique gagnent à être diagnostiqués rapidement, c’est-à-dire avant même que la dentition soit pleinement formée. Ainsi, on recommande aux parents de consulter avec leur enfant à partir de l’âge de 7 ans. Il faut garder en tête qu’il vaut mieux intercepter les problèmes d’alignement des dents et d’occlusion pendant la croissance des mâchoires. Cela permet de réaliser des traitements qui sont moins complexes, donc souvent moins longs et moins couteux. En cas d’inquiétudes face à la santé de vos dents et de vos mâchoires ou à celle de votre enfant, prenez rendez-vous avec Dre Delongchamp en orthodontie physiologique.

En cas d’inquiétudes en lien avec votre condition, prenez un rendez-vous en dentisterie physiologique au Centre Dentaire Delongchamp, votre dentiste à Lachute.